VIBRATIONS PLURIELLES

L’expérience offre un spectacle totalement immersif, source de multiples émotions nourries à la fois par l’image et les sons, et qui conduit le spectateur dans un univers de sensations et de vibrations.

Avec un papillon pour fil rouge, 11 tableaux s’enchaînent : l’effet papillon, les mécaniques vibratoires musicales, orages eau des espoirs, la palette des couleurs des peintres de Provence, le Rhône et son univers aquatique, le Ventoux – feux ou glace, le vin  et les vibrations du cristal, les vibrations des corps et des cœurs, les nouveaux tableaux des Vibrations de la ville et des Oliviers du Palais, avant l’apothéose finale.

Un tourbillon de couleurs et de sons, qui entraîne le spectateur dans un voyage onirique et palpitant.

UNE CREATION ALLUMEURS D’IMAGES

UNE REALISATION SPECTACULAIRES / COOKIES- PRODUCTION

Cookies Production est une société de production de spectacles  spécialisée dans le 3D Mapping. Elle a notamment mis en lumières les hôtels de ville d’Epernay, de Marseille, de Vincennes, le théâtre de Nice ou encore la cathédrale de Laon.

On ne compte plus les monuments du monde entier  qu’ont  sublimés Spectaculaires et les Allumeurs d’Images : les cathédrales de Nantes, Bayeux ou Chartres, l’Umaid Palace de Jodhpur en Inde, Bruxelles ou la fête des Lumières à Lyon, et même… le Palais des Papes, puisqu’ils ont pris part au précédent spectacle les Luminessences d’Avignon, qui s’est joué pendant 5 ans dans la Cour d’Honneur.

UNE PERFORMANCE TECHNIQUE UNIQUE

Contrairement à de nombreux spectacles de mapping autour du monde, projetés la plupart du temps sur une seule façade, les images monumentales de Vibrations sont projetées simultanément par 14 projecteurs sur les 4 façades de la Cour d’Honneur.

Une prouesse technique qui fait de ce show monumental une expérience unique, totalement immersive, et permet de voir et revoir le spectacle sans jamais avoir l’impression d’avoir tout vu.

Le dispositif offre également une qualité sonore de très haute technologie, avec une diffusion en 16.1.